Voir la version en ligne

Idée cadeau : Offrir pour la Fête des Mères des places pour l’un des plus beaux spectacles de ces derniers mois toutes catégories confondues…
Occasion unique : les 22 représentations de On achève bien les anges sont les seules de tout le Midi de la France.


On achève bien les anges au domaine de Bayssan à Béziers
DANS LES COULISSES D'UN GRAND ZINGARO



Qu’est ce qui fait un grand Zingaro ? Qu’est ce qui soulève, partout dans le monde, les critiques unanimes et fait s’émerveiller les spectateurs ? Comme toujours, dira-t-on, avec les spectacles du maître cavalier d’Aubervilliers. Comme toujours oui, mais bien plus encore avec cet opus au titre en clin d’œil, On achève bien les anges, treizième de son œuvre en trente années de création, et qui va récoltant les dithyrambes.
Oui qu’est ce qui fait un grand Zingaro ? Pour Bartabas, le concepteur de ces mondes uniques dans l’univers du spectacle, la réponse est simple : «ce qui, je crois, fait le prix de On achève bien les anges, c’est qu’il y a plusieurs façons d’y entrer». Car le spectacle peut parfois se charger d’images inquiétantes, s’ouvrir au contraire à de brusques bouffées de drôlerie mais en effet : chacun peut y trouver le Zingaro qu’il vient chercher. Ici la beauté des tableaux où hommes et chevaux semblent ne plus former qu’un seul être, là la joie enfantine que Bartabas a toujours su susciter, avec ses déboulés de clowns, ses éclats de fanfares, ses oies cancanières et ses chevaux nains soudain maîtres de la piste…
Avec enfin cet ultime et subtil ciment qui sous-tend tout (grand) Zingaro : des moments de poésie pure où le temps parait suspendu, où on ne réfléchit plus à ce que peut signifier telle image, telle apparition d’un cavalier, telle musique, Stravinski ou chants de moines tibétains… Poésie… Comme le dit Bartabas : «au début, dans mes créations, je faisais de la provocation. Une provocation amoureuse disons. Aujourd’hui, je crois que la vraie provocation, c’est révéler la poésie qui est en chacun d’entre nous». Car Bartabas a muri. Il est toujours ce cavalier émacié qui, chaque matin, à l’aube, va mener ce qu’il appelle «un entretien silencieux» avec Le Caravage ou un autre de ses chevaux. Mais, apaisé peut-être, il a senti le besoin de revenir au cœur de ses spectacles, lui qui, depuis sept ans, se satisfaisait de les mener depuis la coulisse.
Le revoilà donc, immanquable, hiératique, porté par la voix de Tom Waits, une aile brisée pendant à son dos, au centre de ce sombre cratère où il a installé son spectacle. On ne sait si on le reverra un jour au milieu de ses cavaliers et de ses chevaux car il est ainsi, Bartabas, il ne calcule pas : il avait senti, dit-il, qu’il devait être là, il y est, c’est tout. Demain est un autre jour…


(Photos : Hugo Marty)




"INFOS PRATIQUES"

Du 11 juin au 10 juillet 2016 à 21h (le dimanche à 19h)
à sortieOuest,
domaine de Bayssan le haut, Route de Vendres, 34500 Béziers
Relâche les 13, 16, 21, 23, 27, 30 juin et 3 et 7 juillet.

Des bus au départ du domaine d'O pour sortieOuest sont organisés pendant toute la durée du spectacle, les mercredi, vendredi et samedi. Tarif : 10€ par personne.

Tarifs :
39€ : tarif plein
35€ : abonnés théâtres partenaires, groupe de 10 personnes
32€ : abonnés sortieOuest, Cartes DuO Printemps des Comédiens, demandeurs d'emploi, étudiants
21€ : moins de 12 ans

Accès à sortieOuest par A9, sortie n°36 ; à 40 mn de Montpellier et 500 mètres de la sortie d'autoroute




Billetterie en ligne sortieOuest : cliquer ICI
Sur place à sortieOuest, domaine de Bayssan le haut, Route de Vendres, 34500 Béziers et au
04 67 28 37 32 à partir du 8 mars(15h à 19h du mardi au vendredi)

Billetterie en ligne Printemps des Comédiens : cliquer ICI
Sur place au Domaine Départemental d'O, 178 Rue de la Carriérasse, 34090 Montpellier
et au 04 67 63 66 66 de 11h à 13h et de 14h à 18h (du lundi au vendredi)

Places également en vente à la FNAC, Ticketnet, Cultura Béziers.


Facebook