illustration spectacle

Julia Deck / Mélanie Leray

viviane

viviane

Théâtre - 26 et 27 juin - Coproduction

En biologie, on appellerait cela une chimère : un être hybride créé en laboratoire. Sur les scènes, on ne sait plus : est-ce du cinéma, du théâtre, plus de l’un que de l’autre ? C’est en tout cas un étrange objet de spectacle qui embarque le spectateur dans un univers où les codes se perdent. Sur la scène, Viviane, femme à la dérive -magnifique Marie Denardaud- peut-être folle, peut-être meurtrière. Sur l’écran derrière elle dans un Paris de film noir, Viviane encore et des images qui défilent - ici des policiers, là des psychiatres- sorties sans doute, peut-être de sa mémoire. Et le spectateur se perd, fasciné, dans ce huis clos entre Viviane et Viviane. 

Photo : Alex Pixelle

 

Galerie

Vidéo