illustration spectacle

David Léon / Editions Espaces 34

neverland

neverland

28 et 29 juin - CREATION

Neverland comme le domaine de Michael Jackson. Neverland, comme une rêverie, une traversée fantasmatique autour de la figure du King of Pop. La pièce est centrée sur la relation entre deux adolescents, relation ambiguë entre réalité et imaginaire. Autour d’eux, évoluent de nombreux «sosies», doubles -enfants ou adultes- fascinés par le chanteur icône.

David Léon revient sur un thème qui lui est cher : la question de l’abus sur les enfants. Avec en corollaire le racisme, les troubles de l’identité, la sexualité. Tout cela dans une sorte, dit-il, de requiem profane et funk.

 

Galerie

Vidéo