illustration spectacle

Molière / Frank Castorf / Residenz theater, Munich

DON JUAN

DON JUAN

1er et 2 juin - PREMIERE EN FRANCE

Spectacle en allemand surtitré en français.

Ce Don Juan a deux visages : celui de Molière bien sûr, mais aussi celui du grand metteur en scène Frank Castorf, maître aujourd’hui sans rival de la scène allemande la plus inventive. Extraordinaire spectacle en effet que ce condensé de théâtre, de musique, de cinéma, avec ses décors qui changent à vue, ses costumes qui mêlent Mozart et Lou Reed, ses réminiscences d’opéra et de rock. Tant de talents, tant d’invention visuelle, picturale, théâtrale, musicale laissent le spectateur confondu.

Il y retrouvera Molière, certes, «Festin» du Commandeur et la noirceur du grand seigneur méchant homme. Mais il y verra aussi deux boucs en balade sur la scène. Et des cagoules de procession. Et des habits XVIIIe sous des perruques de hard-rocker. Et ce crépuscule qui semble annoncer des révolutions à venir. Un spectacle puissant.

Comme toujours, le propos de Castorf est servi par des comédiens exceptionnels : Castorf travaille ici avec une troupe qui lui est étrangère, mais qui prend part à ce travail avec un engagement étonnant. 

Guy Cherqui (Wanderer)

 

 

Galerie

Vidéo