illustration spectacle

Conception et écriture de Sofia Teillet

de la sexualité des orchidées

de la sexualité des orchidées

Comment mener une réflexion sur le vivant, et au-delà sur la vie peut-être, en parlant de la reproduction des orchidées ? C’est le défi de Sofia Teillet dans cette espiègle conférence-spectacle.

Il y a dans ce spectacle de Sofia Teillet comme un écho lointain de Green Porno où Isabella Rossellini, sourire en coin, était venue passer en revue les pratiques reproductrices que la Nature offre à ses créatures. De la sexualité des orchidées, comme son nom l’indique, se limite à cette fleur altière aux colorations infinies. Se limite ? Pas sûr… Car il y a chez Sofia Teillet, comédienne ici déguisée en maitresse de conférence, une jubilation espiègle à décrire le processus : analyse détaillée de la façon dont le pollen passe du sexe masculin au sexe féminin « une opération plus technique qu’on ne croit », réflexion quasi-existentielle sur l’avenir de la graine ainsi instillée, interrogation sur sa germination, dissertation éthique sur sa collusion symbiotique avec un champignon… Et d’ailleurs la symbiose existe-t-elle ? « Et la baudroie abyssale dans tout ça ? » comme elle le dit drôlement quand d’autres auraient dit : « Et Dieu dans tout ça ? ».

Bref, emportée par son sujet, Sofia Teillet décrit, digresse, s’interroge, juxtapose les êtres vivants, nous et les orchidées… Tout est vrai dans cette conférence-spectacle mais tout est inattendu. Car ce qui en jaillit c’est une autre vérité que la vérité scientifique. Une vérité subjective que l’artiste revendique haut et fort.

SPECTACLE NON NUMÉROTÉ
THÉÂTRE
1H
MICOCOULIERS
FRANCE

REPRÉSENTATIONS

12 juin à 21 h 00

13 juin à 21 h 00

TARIFS

Tarif C plein 15€

Tarif C réduit 1 10€

Tarif C réduit 2 5€

Conception et écriture de Sofia Teillet

Avec : Sofia Teillet

Production : Camille Bono – L’Amicale
Collaborateur artistique : Charly Marty
Ingéniosité et entraide précieuse : Arnaud Boulogne, Sébastien Vial, Frédéric Ferrer
Photo ©Marguerite Bornhauser

Remerciements chaleureux : Charlotte Ducousso, Marion Le Guerroué, Marius Schaffter
Jérôme Stünzi, Marine Thévenet et Le Limonaire
Coproduction : Scène Nationale Le Carré – Centre d’art contemporain Pays de Château-Gontier (FR), L’Atelier 210, Bruxelles (BE) | Avec les soutiens : du Théâtre de Poche, scène de territoire pour le théâtre/Bretagne romantique et Val d’Ille – Aubigné (FR), Le Corridor, Liège (BE), Le Centquatre, Paris, Agglo Pays d’Issoire.

Galerie

Vidéo