illustration spectacle

ENSAD/Bérangère Vantusso/Marguerite Bordat/Pierre Meunier/Gildas Milin

3 x 12 + 1

3 x 12 + 1

Trois spectacles -et autant d’intégrales- en collaboration avec la très prolifique Ecole Nationale supérieure d’art dramatique de Montpellier.

Comprendre la vie - 3, 10 et 17 juin

Comprendre la vie d’abord, une mise à la scène par Bérangère Vantusso du texte poétique de Charles Pennequin.  «Une anthropologie poétique et marionnettique» dit-elle où passent, marionnettes ou acteurs, quelques chiens, une femme morte, Tatave le chat du père, Kevan, Plumeau, quelques autres spécimens.

Et l’humain... L’humain face à la société, l’humain et l’amour, l’humain et son père, l’humain et les astres...

Plus vite - 4, 11 et 18 juin

La gageure de Marguerite Bordat, scénographe, plasticienne, et Pierre Meunier, auteur, acteur, metteur en scène : donner corps à la vitesse, phénomène premier de notre temps. Vidéos, discussions, lectures puis carte blanche aux jeunes acteurs invités à improviser sur des thématiques données : le sentiment d’ubiquité, l’appréhension de la vitesse dans l’espace public, l’écriture d’un texte qui débute par «Je suis la vitesse» etc...

Ils ne sauront pas où ils iront mais c’est dans cette liberté de ne pas savoir que tout, pour le spectateur, va se construire.

Mon corps c’est le Monde - 5, 12 et 19 juin

Enfin, une fiction écrite et mise en scène par Gildas Milin, directeur de l’Ensad. Un groupe de jeunes gens atteints, pour la plupart, de maladies environnementales ont commencé à faire le rapprochement entre la destruction de leurs corps et la destruction du monde. Ils ne croient pas à une «transition écologique» : bien plus, ils entrent dans la lutte armée avec l’ambition tragique de mettre en place, à terme, une première dictature écologique.

Intégrales des trois (dans l'ordre ci-dessus) : 6, 13 et 20 juin

Accueillis en partenariat avec l'ENSAD au Hangar Théâtre à Montpellier

Galerie

Vidéo