illustration spectacle

Festival 2010

2010


  • "Romanès Cirque tsigane"  

    par le Cirque Romanès

  • "Lang Toi (mon village)"  

    de Nhat Ly Nguyen, mise en scène Le Tuan Anh, par le Nouveau Cirque du Vietnam

  • "Le Barbier de Séville"  

    de Beaumarchais, mise en scène Jacques Delcuvellerie, par le Théâtre National de la Communauté Française de Belgique

  • "Monsieur de Pourceaugnac"  

    de Molière, mise en scène Sébastien Lagord, par la Cie de l’Astrolabe

  • "Amphitryon"  

    de Molière, mise en scène Bérangère Jannelle, par la Cie La Ricotta

  • "Mille francs de récompense"  

    de Victor Hugo, mise en scène Vincent Collin, par la Cie Landy Vola Fotsy (Madagascar)

  • "La nuit des rois"  

    de Shakespeare, mise en scène Nicolas Briançon, avec Sara Giraudeau, Arié Elmaleh, Chloé Lambert…

  • "Django Drom"  

    conception, mise en scène et réalisation filmique Tony Gatlif, avec Didier Lockwood, Biréli Lagrène, Stochelo Rosenberg…

  • "Les avants monde"  

    mise en scène Marion Coutarel, par l’Autre Théâtre

  • "Arrêtez le monde, je voudrais descendre"  

    conception, mise en scène et scénographie Igor et Lily, par le Théâtre Dromesko

  • "Mâ Ravan"  

    écriture, mise en scène, chorégraphie Philippe Pelen Baldini, par le Théâtre Taliipot (Ile de La Réunion)

  • "Madame de Sade"  

    de Yukio Mishima, mise en scène Jacques Vincey, par la Compagnie Sirènes

  • "Lever de soleil"  

    conception Bartabas, par le Théâtre équestre Zingaro

  • "Galop arrière"  

    un film de Bartabas

  • "ICI - provisoirement - LA"  

    par le Centre des Arts du Cirque Balthazar

  • "LA ROUTE TSIGANE"  

    13 000 spectateurs à Montpellier

    Spectacle imaginé et mis en scène par Daniel Bedos
    Assistante : Djamila Diagne
    Scénographie : Dominique Doré

    On dit des tsiganes qu’ils sont des voleurs de poules, d’enfants, ou qu’ils jettent «le mauvais œil». On les croit fils de Satan, capables de semer la malédiction et les épidémies, ou les arrière-neveux de Caïn qui erraient de par le monde, poursuivis et tenaillés par le remords… Les tsiganes sont entrés dans la légende. En Hongrie, ils sont montreurs d’ours et de singes. Les Sinti piemontais possédaient des cirques sur le Danube, ils sont musiciens, danseurs, diseurs de bonne aventure. Le gitan séducteur est même devenu un héros d’opéra et d’opérette. Ce printemps tsigane sera l’exploration déambulatoire d’un patrimoine artistique qu’au-delà du folklore réducteur nous connaissons peu. Une mémoire vivante et un savoir-faire qu’au fil des siècles, à travers le chant, la magie, le conte, le cirque, la danse, ce peuple nomade s’est approprié. Nous nous y sommes mis à trois pour monter cet ambitieux projet que j’ai présenté à Hong Kong, en Espagne, en Italie, à La Villette et en Allemagne…
    Daniel BEDOS

    Avec :
    Dresseur de chevaux : Jocelyn Petot
    Jazz manouche : Claudio Della Corte et Germain Chaperon (guitaristes)
    Danse Chakri et Bhavaï : Anand Singh (danseur)
    Danse Teratali : Shanti Bai Kamad, Champa Kamar (danseuses)
    Le Bhat : Santosh Bhatt (marionnettiste)
    Les Poliakovs : montreurs d’ours : Dany et Sacha Poliakov
    Les Manganiyars : Roysten Abel (manager), Dare Khan, Deu Khan, Samsu Khan, Manjoor Khan, Mane Khan, Kheta (musiciens)
    Danse Kathak : Barun Banerjee
    Urs Karpatz : Kinazo (cymballum), Kotsosane (violon), Goashe (violon), Kangoo (contrebasse), Matcho (sax, clarinette, flûte), Tikno (accordéon, cuillères, danse et chants), Lolik (percussions, danse et chants), Kako Dimitri (chants, percussions, manager)
    Ana la China et son groupe : Ana La China (danseuse), Daniel Manzanas (guitariste), Melchor Campos, Cristo Cortes (chanteurs), Juan Cortes : El Chulo (percussions)