illustration spectacle

Festival 1994

1994


  • "Henri VI"  

    de Shakespeare, mise en scène Stuart Seide, par le CDN Poitou Charentes

  • "Moumie"  

    mise en scène Boris Petrshanski, par Licedei -4 (Russie)

  • "Mademoiselle Julie"  

    d’August Strindberg, mise en scène Helmut Reinke

  • "Le chant de l'ours"  

    de Marry Somby, mise en scène Luc Amoros, par la Cie Amoros et Augustin

  • "Cabaret berlinois"  

    par Georgette Dee et Terry Truck

  • "La nuit froide"  

    Avec : le Groupe Altan (Irlande), Spolokhi (Sibérie), La libération de Prométhée, d’Heiner Müller, mise en scène Heiner Goebbels (Allemagne)

  • "Le nez"  

    d’après Nikolaï Gogol, par le Théâtre d’Etat de Lituanie

  • "L'histoire (qu'on ne connaîtra jamais"  

    d’Hélène Cixous, mise en scène Daniel Mesguich

  • "Tango finlandais"  

    mise en scène Vivica Bandler

  • "Les quais de la Baltique"  

    8 000 spectateurs à Montpellier

    Spectacle déambulatoire composé et mis en espace par Daniel Bedos.
    « C’est autour de la Baltique que nous trouvons les grandes civilisations boréales… »

    Fata-Morgana par le théâtre Licedei et le théâtre Derevo, un spectacle sans paroles, philosophique et burlesque, plein d’humour,de tristesse et de clowneries. (Russie)
    Ainiaï : 9 musiciens / chanteurs / comédiens de l’Ensemble National de Lituanie font entendre les musiques traditionnelles lituaniennes sur des instruments insolites de bois, corne et cuir en usage depuis plus de 15 siècles.
    Angelin Tytöt (Finlande) Ces chanteurs/musiciens sont les descendants des sâmes, peuple indigène et nomade des régions arctiques, accompagnés de percussions, ils chantent le « Yoïk » expression de la musique lapone traditionnelle.
    Friches Théâtre Urbain (France), avec ses échassiers somptueusement vêtus, ils présentent les diables de Mephistomania, des moments inspirés du Kalevala, épopée finoise.
    Spolokhi (Russie, Arkhanghelsk). Le groupe Spolokhi (aurore boréale) est une formation de neuf musiciens-acteurs-chanteurs dont le répertoire de musique est inventif, fou, un délire de sons produits par un bric à brac d’objets domestiques.