Voir la version en ligne

ZINGARO, LE SOMPTUEUX CADEAU D'ANNIVERSAIRE



Que pour le trentième anniversaire du festival, Bartabas ait souhaité revenir au programme du Printemps des Comédiens, est évidemment pour nous un magnifique cadeau. Inutile d’épiloguer : trente ans -lui aussi- que Bartabas crée un univers de beauté à couper le souffle. Trente ans, treize créations, tant d’ineffaçables images… Mais par delà l’hommage que nous rendait cet immense créateur, il a bien fallu commencer par discuter intendance.
Car cette fois, il ne s’agissait pas de Bartabas, seul sur son cheval face au soleil levant, comme nous l’avions vu au Printemps 2010. Non : c’était le théâtre Zingaro au grand complet qui s’annonçait. Zingaro, ses roulottes gitanes, ses palefreniers, ses écuyers, ses artistes, ses musiciens, ses animaux de compagnie, oies, dindons, chevaux nains, sa cavalerie surtout… Et où les mettre dans un parc certes vaste, mais occupé par une demi-douzaine de lieux de spectacles et où déambulent en près d’un mois 35000 personnes ?
Le Printemps a donc décidé de quitter son parc d’attache pour un autre écrin, celui du domaine de Bayssan aux portes de Béziers. C’était la seule façon d’installer le saisissant décor en cratère où se déroule le spectacle et d’amener à ce caravansérail l’eau pour hommes et bêtes et la sérénité indispensable aux deux entre les représentations. C’est le Printemps hors les murs mais c’est aussi renouer avec une vieille tradition puisque le festival des temps anciens a souvent battu la campagne. Zingaro, donc. Et un spectacle, On achève bien les anges. Elégies, qui a été salué comme peu d’autres qu’il ait créés en trente années. On n’en finirait pas d’aligner les superlatifs des critiques : «un maelström shakespearien», (Télérama), «des moments d'une beauté et d'une grâce subjugantes» (Le Figaro), «la prouesse équestre reste toujours aussi impressionnante» (Le Parisien).
Aux cent raisons que l’on a de s’émerveiller d’un spectacle de Bartabas-Zingaro -la faculté à créer des univers oniriques, l’amalgame des musiques les plus diverses et des images les plus poétiques, cette sensation que les chevaux deviennent des métaphores du monde- à toutes ces raisons, bien connues, s’en ajoutent deux autres.
D’abord Bartabas est revenu. Physiquement. A cheval, veut-on dire, lui qui avait quasiment déserté les derniers spectacles qui portaient sa marque. Là, il apparait, ange à l’aile brisée, aveugle que guide son cheval, impressionnant, hiératique, inquiétant parfois. Car On achève bien les anges, c’est aussi un spectacle de l’air du temps : noir, inquiétant, traversé d’images -squelettes à cheval, étalon blanc d’apocalypse, clowns felliniens grimaçants, anges déchus-où peuvent se lire les angoisses du monde. Mais pas que… Drôle aussi. Et tendre. Et surtout, bouleversant de beauté, d’invention, de grâce où la virtuosité à cheval semble n’être plus qu’accessoire. Un grand, très grand Zingaro.


(Photos : Hugo Marty)




"INFOS PRATIQUES"

Du 11 juin au 10 juillet 2016 à 21h (le dimanche à 19h)
à sortieOuest,
domaine de Bayssan le haut, Route de Vendres, 34500 Béziers
Relâche les 13, 16, 21, 23, 27, 30 juin et 3 et 7 juillet.

Des bus au départ du domaine d'O pour sortieOuest sont organisés pendant toute la durée du spectacle, les mercredi, vendredi et samedi. Tarif : 10€ par personne.

Tarifs :
39€ : tarif plein
35€ : abonnés théâtres partenaires, groupe de 10 personnes
32€ : abonnés sortieOuest, Cartes DuO Printemps des Comédiens, demandeurs d'emploi, étudiants
21€ : moins de 12 ans

Accès à sortieOuest par A9, sortie n°36

Plus d'infos sur sortieouest.fr




Billetterie sortieOuest :
En ligne OUVERTE en cliquant ICI
Sur place à sortieOuest, domaine de Bayssan le haut, Route de Vendres, 34500 Béziers et au
04 67 28 37 32 à partir du 8 mars(15h à 19h du mardi au vendredi)

Billetterie Printemps des Comédiens :
Billetterie en ligne à partir du 8 mars sur notre site internet.
Renseignements : 04 67 63 66 67

Places également en vente à la FNAC, Ticketnet, Cultura Béziers, à partir du 8 mars.


Facebook